Le radiodiffuseur indépendant biélorusse Euroradio continue à agrandir son audience en ligne

Depuis la fondation de la European Radio for Belarus (Radio Européenne pour la Biélorussie – Euroradio) en 2006, ses auditeurs et sa popularité n’ont cessé d’accroitre. Le contenu diffusé par Euroradio est extrêmement diversifié : en passant par des rapports réguliers sur les conséquences de l’élection présidentielle de 2010 et la répression brutale de l’Etat qui suivie aux rapports spéciaux sur comment la vie est en train de changer dans le pays, comme cela fut illustré par le reportage d’une correspondante d’Euroradio sur comment il est possible de vivre avec les allocations d’Etatde seulement 113 USD par mois.

Les reportages de Euroradio ont été lus 12 million de fois en 11 mois (de Janvier 2012 à Décembre 2012). Le nombre total de pages vues and de lectures du contenu du site d’Euroradio totalisent à 12.2 million. Le nombre de visiteurs uniques du site d’Euroradio est arrivé à une moyenne de 146,000 par mois. Ce trafic inclus les visiteurs Biélorusses mais également les visiteurs provenant de l’extérieur du pays. Avec plus de 4.6 million de pages vues en 2012, Euroradio monte de la 84ième place à la 55ième place dans le classement global des sites internet utilisés par les Biélorusses. Ce classement inclus les sites biélorusses mais également les sites étrangers.

Euroradio diffuse 24h/7 de ses studios basés à Varsovie en Pologne, et atteint ses auditeurs à travers la diffusion FM, par satellite et Internet. Euroradio a également un bureau officiellement accrédité à Minsk et 9 journalistes accrédités basés en Biélorussie. Les correspondants de la radio sont basés dans toutes les régions biélorusses. Les autorités ne permettent néanmoins pas à Euroradio ni à tout autre média indépendant de diffuser à l’intérieur de la Biélorussie. IREX Europe a soutenu le travail d’Euroradio depuis 2006, en plus du soutien de l’Union Européenne depuis 2008.


La liberté d’expression et la liberté de la presse en Biélorussie semblent être un rêve lointain et inatteignable pour la plupart des biélorusses. Avoir un secteur médiatique qui est libre de tout control gouvernemental, qui est indépendant et impartial est essentiel pour toute démocratie. La liberté d’expression est tout aussi importante. Dans ce sens, le projet Euroradio est de la plus grande importance pour la Biélorussie. En diffusant des informations libres et indépendantes en Biélorussie depuis l’extérieur du pays, Euroradio permet aux Biélorusses de s’informer librement sur leur pays et le reste du monde.



< Previous page

La coordinatrice biélorusse du projet pour Euroradio reflète sur le futur d’Euroradio et son impact sur la société biélorusse dans son ensemble.

IREX Europe: ‘Que pensez-vous que le projet Euroradio a apporté à la Biélorussie et ses citoyens ? En d’autres mots, selon vous, qu’est-ce que le projet a concrètement accompli ?’

Coordinatrice du Projet Euroradio: ‘Je pense que plusieurs effets sont visibles. Premièrement, il y a un niveau plus élevé de citoyens informés qui sont plus conscients de ce qui se passe dans le pays mais également à l’extérieur du pays, grandement dû au programmes comme Forum Belarus et Eurozoon. Nous avons eu plus de 100 experts qui ont traité de sujets courants dans ces programmes dans les deux dernières années. Les points soulevés ont ensuite été réutilisés par d’autres médias et ont été disséminés sur internet, ce qui nous a permis de toucher un public plus large. Deuxièmement, le projet a réussi a renforcer les liens avec les médias locaux, régionaux, nationaux et extérieurs. La formation des journalistes en multimédia et en journalisme en général nous a permis d’obtenir du réel journalisme approfondi avec des journalistes qui posent de vraies questions. La qualité des médias s’est définitivement améliorée.’

IREX Europe : ‘Quels sont vos sentiments sur la manière que ce projet s’est développé ? Quels sont les problèmes principaux que vous avez rencontré ?’

Coordinatrice du Projet Euroradio : ‘Pour le projet que nous avions avec IREX Europe en 2011-2012, les problèmes étaient majoritairement politiques. Nous avions eu des problèmes pour obtenir les visas d’entrée sur le territoire biélorusse pour les formateurs ainsi que de problèmes similaires pour les biélorusses qui quittaient le territoire pour se rendre dans l’Union Européenne, par exemple. Dans ce cas précis, nous avions eu de nombreuses difficultés bureaucratiques. En tant que tel, Euroradio n’est toujours pas autorisé à diffuser vers la Biélorussie. Ceci reste un objectif pour Euroradio : de diffuser à l’intérieur de la Biélorussie. D’autres problèmes rencontrés au jour le jour étaient par exemple, la confiscation de notre équipement en 2009 et 2010 et l’agression de nos correspondants l’année dernière. Ceci rend notre travail très difficile. Mais nous avons tout de même le privilège d’avoir accès aux officiels pour récolter leurs commentaires et informations, ce qui serait difficile pour un journaliste non-accrédité.’

IREX Europe : ‘Le fait de travailler sur ce projet vous a-t-il apporté quelque chose à vous personnellement ?’

Coordinatrice du Projet Euroradio : ‘J’avais eu une expérience précédente dans la gestion des projets pour la société civile et j’avais également travaillé comme éditrice dans un journal. Travailler pour Euroradio m’a permis de combiner ces deux expériences : développer un projet à but non lucratif dans le secteur des médias. Cela a également été une bonne opportunité pour moi de m’éduquer sur le monde et échanger mes expériences avec des personnes du monde entier. J’aime particulièrement le fait qu’avec Euroradio, nous faisons quelque chose de nouveau et d’utile.’

IREX Europe : ‘Quels sont les projets pour Euroradio pour le future ?’

Coordinatrice du Projet Euroradio : ‘Nous ne serons aucunement différente d’autres médias de grande écoute en Biélorussie et dans le reste du monde. Nous prévoyons de développer l’aspect internet du projet, puisque c’est une des meilleures manières de communiquer avec la jeunesse. Par exemple, nous pensons peut-être faire du vidéo streaming avec le studio pour que les gens puissent nous regarder en ligne. En général, nous voulons développer nos relations avec d’autres médias et partager nos expériences. Nous espérons créer un réseaux avec d’autres médias biélorusses et sommes ouverts à toute autre opportunité pour toucher un plus grand nombre d’auditeurs et s’assurer de leur accès à nos programmes.’

IREX Europe - 11 Rue Aimé Collomb - Lyon, France, 69003
info@irexeurope.eu - Tel: 33 (0) 980 527 829 - Fax: 33 (0) 985 527 829
Facebook | Twitter