Conférence Internationale de la liberté des médias sur le thème Communication et liberté : le défi des perceptions

Rabat, Maroc : Le 15 et 16 juillet 2016 a eu lieu la 5ème Conférence Internationale de la liberté des médias sur le thème « Communication et liberté : le défi des perceptions ». L’événement était organisé par le Centre d’Etudes et de Recherches en Sciences Sociales(CERSS).

Les intervenants représentaient des organisations internationales telles que Freedom House, Reporters sans Frontières, Amnesty International, FIJ, CPJ, etc.., ainsi que des représentants des syndicats des professionnels, des médias nationaux et internationaux, et des personnalités aux compétences reconnues dans le domaine de la communication et des médias (universitaires, spécialistes..). Flora Graioni, directrice adjointe d’IREX Europe, était invitée pour présenter les travaux de l’ONG concernant l’éducation aux médias, et notamment l’exemple du http://irex-europe.fr/Renforcement-.... Dans le nouveau panorama médiatique, caractérisé par une prolifération des messages et des sources, l’éducation des citoyens est essentielle car elle permet aux utilisateurs des médias de catégoriser, analyser et hiérarchiser ce flot continu d’informations, et utiliser les médias sociaux de manière responsable et éclairée.

La conférence, soutenue par le Ministère de la Communication du Maroc, a été organisée à un moment clé pour les médias au Maroc, car en effet le 21 juin 2016 le projet de loi n° 88-13 relatif à la presse et à l’édition, a été adopté à l’unanimité par la Chambre des représentants.

La question de la perception des médias marocains dans les classements des organisations internationales tels ceux de RSF, Freedom House ou le « Media Sustainability Index » d’IREX a été abordée largement. Ces classements ont été critiqués par certains des participants car plaçant le Maroc parmi les mauvais élèves de la région, ne prenant pas en compte les améliorations du secteur survenues ces derniers mois, telles que soulignées par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi. Lors de l’ouverture de la conférence, celui-ci a exposé les différentes nouveautés juridiques portant sur l’adoption d’une série de textes de loi en matière d’exercice professionnel du journalisme, saluant l’approche participative élargie, l’ouverture permanente et constructive sur l’ensemble des instances, organisations, institutions et secteurs concernés ainsi que l’interaction positive avec leurs propositions dans le cadre du processus d’élaboration de ces lois qui composent le Code de la presse et de l’édition.

Yasmina Kacha, responsable du bureau de Reporters sans frontières pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (Mena) a fait savoir que l’environnement juridique fait partie des principaux indicateurs retenus par ces organisations dans leur méthodologie d’évaluation de la liberté de la presse, en plus des indicateurs se rapportant à la pluralité, la protection et l’indépendance, entre autres. Selon elle, la mise en application du projet de loi 88-13 dans sa version actuelle constituera un progrès étant donné qu’il comprend des dispositions plus avancées par rapport au cadre juridique en vigueur dans le domaine de la presse. Le Maroc reste pour l’instant en mauvaise position (131eme place) dans le classement de la liberté de la presse de RSF.

Il est clair que chaque organisation a développé des critères différents pour les classements de liberté d’expression, liberté de la presse, etc. Il est important de ne pas utiliser un seul classement mais plutôt de les comparer et d’analyser les critères avec attention. Si la nouvelle législation marocaine concernant la presse et l’édition apportera des améliorations dans le secteur, beaucoup reste à faire. Selon les données de l’Afrobarometer, 43% des répondants affirmaient en 2015 que la liberté d’expression n’avait pas évolué depuis le printemps arabe. De plus plusieurs journalistessont condamnéspour diffamation à des peines de prisons et de lourdes amendes.



< Previous page
IREX Europe - 11 Rue Aimé Collomb - Lyon, France, 69003
info@irexeurope.eu - Tel: 33 (0) 980 527 829 - Fax: 33 (0) 985 527 829
Facebook | Twitter